Emission : arrêt sur images

Théo : "La matraque télescopique, beaucoup de collègues l'ont demandée"

Police et agressions sexuelles : emballement médiatique ou tabou soudain levé ?

Emission enregistrée le 17/02/2017

Une accusation de viol d’un jeune homme par un policier, avec une matraque télescopique, et se multiplient dans les médias les témoignages d’humiliations à caractère sexuel, notamment lors des contrôles d’identité. S’agit-il d’un emballement médiatique classique ou d'un vrai tabou qui se trouve brutalement levé par la seule force d’un témoignage ? Question que nous posons à nos trois invités : Camille Polloni, journaliste du site Les jours et auteure d’une série de reportages réalisés à Aulnay-sous-Bois, ville où réside Théo, le jeune homme agressé, Gaétan Alibert, secrétaire national du syndicat Sud Intérieur et Rachida Brahim, sociologue rattachée au Laboratoire Méditerranéen de Sociologie à Aix-Marseille Université et auteure d’une thèse consacrée aux crimes racistes. En fin d'émission, Mathilde Larrère revient sur l'histoire du mot "bamboula" qui, n'en déplaise au policier Luc Poignant, n'est pas une expression "convenable".

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Anne-Sophie Jacques et Adèle Bellot et déco-réalisée par Antoine Streiff et Sébastien Bourgine.
La vidéo dure 1 heure et 13 minutes.
L'article est à lire sur le site : www.arretsurimages.net